Utopie

De Ekopedia
Révision de 3 janvier 2012 à 14:18 par 194.167.196.49 (discussion) (Origine)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Décroissance
Économies alternatives
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie
Énergies renouvelables
Naturisme
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


Le mot utopie, bien qu'il soit vieux de plus de 500 ans, exprime aujourd'hui deux idées qui sont diamétralement opposées.

  • Dans un sens mélioratif, une utopie serait la représentation d'un monde idéal. Il peut s'agir d'une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie, d'un régime politique gouvernant sans failles ses citoyens ou encore d'un type de société dans lequel il n'y aurait pas d'injustice entre ses membres.
  • Dans un sens péjoratif, on qualifie d'utopique un projet ou une situation irréalisable ou bien inaccessible. Il s'agit très souvent d'un type d'attaque du discours visant à disqualifier une idée en la considérant comme un rêve, quelque chose absolument impossible à concrétiser.


Origine[modifier]

C'est l'anglais Thomas More qui inventa le néologisme Grec "utopia" (traduit en français par "utopie") en 1516, désignant une société idéale qui est décrite dans son oeuvre Utopia.
Il est important de noter que sémantiquement le terme grec se traduit en français par "sans lieu" ou encore "qui ne se trouve nulle part", alors que More utilisa une fois le mot "eutopia". La traduction littérale de ce dernier est "le bon lieu" (formé du préfixe "eu" comme dans le mot "euphorie"), le livre de Thomas More se voulant un récit de voyage vers une terre fictive ("utopia") mais également la description d'une société idéale ("eutopia").

Histoire de l'utopie[modifier]

Platon est sans aucun doute le premier grand "idéaliste" de la pensée occidentale. On peut en effet rapprocher l'utopie (au sens moderne que prit ce mot) du concept d'idée de Platon.

La pensée de Platon est exposée dans l’ouvrage classique la République, dont le titre même est un programme. Par République, Platon entend Politeia, c’est-à-dire État, Constitution. Platon voulut donc tracer les grandes lignes de ce que devait être une cité organisée de manière idéale. C’est cette volonté de constituer une cité idéale qui fait de Platon le grand fondateur du concept d'idée, qui fut repris ultérieurement par les "utopistes" du XIXe siècle.

Il est très important de noter que, même si Platon a réfléchi aux questions économiques, sa pensée ne fut pas aussi aboutie sur ce thème que celle de son successeur Aristote, qui écrivit un ouvrage dédié à l'économie : économiques.

Citations[modifier]

  • "L'utopie est à l'horizon. Quand je fais deux pas vers elle, Elle s'éloigne de deux pas. Je fais dix pas et elle est dix pas plus loin. À quoi sert l'utopie ? Elle sert à ça, à avancer."
Eduardo Galeano, journaliste et écrivain sud-américain
  • "Il n’y a pas de grande réalisation qui n’ait été d’abord utopie"
Anonyme
  • "Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies"
Oscar Wilde

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Wiki.png
Note : Une section ci-dessus est à corriger... Elle fait doublon partiel avec un contenu de Wikipedia. Les imports en copier-coller sont interdits sur Ekopédia.